Guide de la coloration végétale naturelle

Les colorations à la maison ont le vent en poupe. Facilement trouvables en magasin, elles sont plus économiques qu’un rendez-vous chez le coiffeur mais surtout beaucoup moins chimiques. 

En effet, les colorations capillaires classiques contiennent des composants chimiques dangereux à la fois pour vos cheveux et pour votre santé. La plupart d’entre eux sont des irritants et allergisants avérés. Ainsi, comme pour tous les cosmétiques, mieux vaut se tourner vers des produits naturels à l’image des colorations végétales. Utilisées par de plus en plus de femmes, elles se déclinent aujourd’hui en de multiples nuances pour embellir votre chevelure le plus naturellement possible. Suivez notre guide de la coloration végétale naturelle !

Coloration végétale naturelle : qu’est-ce que c’est ?

Avant de commencer à s’intéresser au choix et à l’application, parlons un peu de ce qu’est la coloration végétale. Encore peu commercialisée il y a quelques années, elle se fait aujourd’hui une place parmi les colorations classiques des magasins. Ces dernières contiennent généralement de la paraphénylènediamine (PPD), un colorant qui peut provoquer une sévère irritation. Dans les colorations végétales, rien de tout cela puisque les agents colorants ne sont pas chimiques mais d’origine naturelle. Feuilles, racines, écorces, baies, fruits, sève ou encore graines de plantes sont utilisés sous forme de poudre. Parmi les colorants capillaires naturels les plus connus : le henné, obtenu après séchage et réduction en poudre des feuilles de l’arbuste Lawsonia Inermis. Autres plantes tinctoriales (ayant un pouvoir colorant) souvent utilisées dans les colorations végétales : l’indigo, la brou de noix, le rhapontic et l’amla. Ces 2 dernières sont également des plantes ayurvédiques, traditionnellement utilisées en Inde. En plus d’accentuer la coloration, elles soignent également le cheveu car elles nourrissent et traitent les affections. Justement dosé, chacun de ces colorants naturels permet d’obtenir des nuances plus claires ou plus foncées, d’éclaircir et d’atténuer les reflets des couleurs.

Mais les colorations végétales ne se différencient pas seulement par leur composition 100% naturelle. Elles agissent également différemment des colorations capillaires classiques. Chez ces dernières, les écailles de la fibre capillaire sont écartées grâce à de l’ammoniaque et de l’eau oxygénée. Les colorants pénètrent ensuite le cheveu et modifient sa couleur naturelle de façon permanente. On parle alors d’oxydation. Chez les colorations végétales, en revanche, les colorants ne font que se déposer sur la surface du cheveu et s’accrocher à la cuticule, partie extérieure de la kératine des cheveux. Ils ne viennent donc en aucun cas modifier le pH du cheveu ou détruire la mélanine. Bien au contraire : ils ont un effet soin, rendent la chevelure plus résistante et brillante.

Vous l’aurez compris : les colorations végétales présentent une multitude d’avantages. Mais si vous souhaitez vous lancer, il est important de respecter certaines étapes. Nous vous donnons quelques conseils pour réussir votre coloration végétale à la maison.

Henna natural hair

Comment faire sa coloration végétale à la maison ?

Sachez tout d’abord qu’une coloration végétale ne permet pas d’éclaircir une couleur de cheveux mais seulement de raviver votre propre couleur ou de la foncer. En effet, pour passer d’une couleur foncée à une couleur claire, il faut décolorer et donc détruire la mélanine. Seuls des composants chimiques, comme l’ammoniaque, l’eau oxygénée et les colorants artificiels, permettent de réaliser ce processus d’oxydation. Ainsi, vous ne pourrez pas passer de brune à blonde avec ce type de coloration. Il est parfois possible d’éclaircir d’une teinte maximum en utilisant du henné miellé, notamment si vous avez les cheveux blonds à châtains. Mis à part cela, les colorations végétales offrent une large palette de couleurs, de nuances, de reflets… Elles s’utilisent sur les cheveux blonds, châtain clair, châtain foncé à brun, cheveux roux et cheveux blancs, qu’ils soient lisses ou crépus. Pour obtenir la couleur désirée, il faut surtout savoir mélanger et doser les différents colorants naturels.

Le choix des ingrédients

Si vous décidez de faire votre propre mélange de colorants naturels, vous devrez avant tout utiliser des ingrédients de qualité. Le henné, comme toutes les plantes tinctoriales, peut présenter de grandes différences de qualité. Sachez d’une part qu’il existe différents types de henné dont les plus connus sont :

-  le henné d’Égypte : le plus clair des hennés, reflets cuivrés-oranges

-  le henné du Rajasthan : reflets roux-rouges-marrons

-  le henné rouge du Yémen : reflets cuivrés-marrons-rouges

Ils ne doivent pas être confondus avec le henné neutre qui n’est pas issu du Lawsonia Inermis mais du Cassia Obovata. Bien qu’il ait des bienfaits pour les cheveux (assainit, renforce la fibre capillaire, apporte de la brillance…), ce « faux henné » ne contient pas de pigment colorant. Il ne faut donc pas le confondre avec le « vrai henné ». Toujours dans la sélection des ingrédients, vérifiez la présence de sels métalliques dans le henné. Ces derniers sont constitués de métaux toxiques (notamment de plomb) chargés d’intensifier la couleur. Choisissez donc toujours un henné sans sels métalliques et sans additifs pour bénéficier de la meilleure qualité possible. Une fois vos ingrédients choisis, place à la préparation de votre coloration végétale !

La préparation de la coloration végétale

Comme une coloration classique, la coloration végétale se présente sous la forme d’une pâte que vous devrez réaliser en mélangeant de la poudre de henné (et/ou d’autres plantes tinctoriales) et de l’eau. La première étape consiste à déterminer la quantité de pâte dont vous aurez besoin en fonction de la longueur de vos cheveux. D’une manière générale, comptez :

-     50 g pour les racines

-     100 g pour les cheveux courts

-     150 g pour les cheveux mi-longs

-     250 g pour les cheveux longs

Ajoutez un peu de plus de quantité si vous avez les cheveux très épais ou crépus.

En prenant pour base une quantité de 300 ml d’eau pour 100g de poudre de henné, versez la quantité d’eau qu’il vous faut dans une casserole. Faites-la chauffer jusqu’à ce qu’elle atteigne 50°C. Pendant ce temps, versez la poudre de henné dans un bol. Une fois l’eau arrivée à bonne température, mélangez-la au fur et à mesure au henné avec une cuillère en bois. Vous devez obtenir une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse et sans grumeaux.

L’application de la coloration végétale

Une fois votre coloration prête, il ne vous reste plus qu’à l’appliquer sur vos cheveux. Pensez à porter des vêtements que vous n’avez pas peur de tacher ! Portez également des gants et placez une serviette sur vos épaules. Après avoir séché et démêlé votre chevelure, prenez une mèche de cheveux sur l’arrière du sommet de la tête, d’une largeur d’environ 3 cm. Appliquez en couche épaisse de chaque coté de la mèche, des racines jusqu’aux pointes. Continuez en procédant par mèches sur le reste des cheveux. Enfin, massez l’ensemble de la chevelure pour bien homogénéiser la pâte colorante. Entourez ensuite vos cheveux avec un film plastique étirable. Comptez une pause de 1 à 3 heures en fonction de l’intensité de la couleur désirée. Rincez longuement vos cheveux à l’eau. Sachez que vous obtiendrez la couleur définitive au bout de 4 à 5 jours.

Erreurs à éviter

La préparation et l’application d’une coloration végétale nécessitent quelques bons gestes. Nous avons répertorié pour vous les principales erreurs à éviter :

•      Ne pas appliquer le henné sur des cheveux permanentés ou colorés chimiquement depuis moins de 2 mois : si vous avez récemment fait une coloration classique, vous devez attendre que les composants chimiques disparaissent. A défaut, votre coloration végétale pourrait créer des reflets indésirables.

•      Ne pas utiliser d’ustensiles ou de récipients en métal : en effet, le métal peut générer une oxydation du henné.

•      Ne pas se laver les cheveux pendant 3–4 jours après la coloration végétale : respecter un certain laps de temps après le prochain shampoing permet de laisser le temps aux pigments de s’accrocher au cheveu et de prendre leur teinte définitive.

•      Ne pas faire un essai préalable : même s’il s’agit d’une coloration végétale, il n’est pas impossible de faire une réaction au henné ou aux autres plantes tinctoriales. Faire un essai préalable vous permettra également d’avoir un rendu du résultat final. Choisissez une mèche de cheveu non visible, appliquez votre pâte et laissez poser 1h30.

Blog - Natural Hair Dyes La Saponaria

Comment choisir sa coloration végétale ?

Sachez qu’il existe des colorations végétales prêtes à l’emploi que vous devrez simplement mélanger à de l’eau. Elles sont généralement composées de plusieurs plantes pour avoir la couleur parfaite. Faites toutefois attention aux colorations dites végétales mais qui contiennent en réalité des sels métalliques, des parabens, PEG… Pensez toujours à vérifier la liste INCI sur l’emballage pour repérer les éventuels ingrédients douteux.

Certaines marques comme La Saponaria, une marque italienne fondée en 2007, propose uniquement des colorations capillaires 100 % naturelles, vegan, sans sodium picramate, ammoniaque, sels métalliques et additifs chimiques. Rien que du henné et des plantes ayurvédiques… Du fait de leur composition naturelle, les colorations végétales de La Saponaria conviennent parfaitement aux femmes enceintes. De plus, le choix de couleurs est large et varié : vous ne devriez donc pas avoir de mal à trouver la couleur qu’il vous faut !

•      châtain pour une couleur brune profonde, élégante et chaude

•      châtain foncé pour une couleur brun foncé intense

•      blond pour couvrir parfaitement les cheveux gris et donner aux cheveux blonds des magnifiques reflets dorés

•      acajou pour un beau brun foncé avec des reflets rouges qui couvre parfaitement les cheveux gris/blanc

•      cuivre pour des cheveux merveilleusement chauds avec des reflets cuivrés

•      grenade pour des cheveux colorés avec un pigment rouge intense

•      noisette pour une délicate couleur noisette de cheveux et une belle couleur profonde.

Découvrez vite la gamme de colorations végétales La Saponaria dans notre boutique!

commentaires

laissez votre commentaire