FAQ - Kosmetyki naturalne

Pourquoi choisir des cosmétiques naturels ?

Depuis quelques années, le marché des cosmétiques bio et naturels connaît une forte croissance. Entre 2005 et 2011, les ventes de cosmétiques bio ont augmenté de 25 % en moyenne par an. Si les femmes et les hommes se tournent de plus en plus vers la cosmétique bio, c’est parce que les formulations des cosmétiques conventionnels inquiètent. Parabens, BHA, BHT… sont autant de composés toxiques connus comme perturbateurs endocriniens, agents irritants ou allergènes.

Malheureusement, les cosmétiques conventionnels sont aujourd’hui fabriqués à moindre coût pour un profit maximum. Les ingrédients naturels, respectueux de la santé et de la peau, sont alors remplacés par des ingrédients moins chers et synthétiques. Choisir des cosmétiques bio et naturels est une évidence mais surtout une nécessité. Nous savons aujourd’hui qu’une grande partie des ingrédients chimiques n’est pas éliminée par le corps et que certains d’entre eux, comme les sulfates, restent dans les tissus du corps et sont nocifs pour certains organes. Les cosmétiques naturels, quant à eux, sont composés d’extraits végétaux, d’huiles végétales, d’eaux florales et d’huiles essentielles.

En plus d’être nocifs pour la santé, les ingrédients toxiques utilisés dans les produits conventionnels le sont aussi pour l’environnement. Beaucoup sont dérivés de l’industrie pétrochimique ou nécessitent l’utilisation de gaz toxiques pour leur fabrication. D’autres contiennent des perles synthétiques qui ne sont pas filtrées lors du traitement des eaux usées et finissent dans les océans. A l’inverse, la cosmétique bio et naturelle adopte une démarche plus respectueuse de l’environnement. La plupart des marques que nous vous faisons découvrir ont pris des engagements pour limiter leur impact : utilisation de packagings recyclés et recyclables, choix de matières premières locales, réduction des transports… Certaines marques, comme Matarrania ont même opté pour le « Zéro déchet » : tous leurs produits sont faits à la main, issus d’une filière éthique et locale et proposés dans un emballage léger et écologique.

Quelles différences entre cosmétiques bio et naturels ?

Lorsque vous parcourez le rayon beauté de votre boutique en ligne préférée, vous vous apercevez peut-être que certains cosmétiques sont « naturels » mais pas « bio ». La différence réside dans la certification du produit. Ainsi, un produit dit « naturel » peut être formulé avec des ingrédients non autorisés en cosmétique bio et aucun pourcentage d’ingrédients naturels minimum n’est imposé aux fabricants. En cosmétique bio, en revanche, au moins 95% des ingrédients doivent être d’origine naturelle. Mais, rassurez-vous : tous les cosmétiques « naturels » ne sont pas mauvais pour autant ou contiennent forcément des ingrédients toxiques. En effet, beaucoup de petites marques de cosmétiques naturels ne peuvent supporter le coût élevé de l’adhésion à un label bio. Leurs produits ne sont alors pas certifiés bio mais peuvent avoir une formulation très clean et respectueuse de l’environnement.

Qu’est-ce que le « greenwashing »

Méfiez-vous du greenwashing, une méthode de marketing utilisée par certaines marques pour vous désorienter. Elles utilisent alors des termes forts comme « sans paraben », « sans sulfate », « d’origine naturelle »… pour éviter que vous ne regardiez de trop près la formulation de leurs produits. Généralement, les marques remplacent ces ingrédients par d’autres, tout aussi dangereux, mais qui portent un nom différent.

Comment choisir vos cosmétiques naturels et comprendre une liste INCI ?

Depuis 1999, les fabricants de cosmétiques ont l’obligation de faire figurer sur l’emballage la liste des ingrédients utilisés. Cette liste est appelée liste « INCI » (International Nomenclature of Cosmetic Ingredient) et vous permet de connaître précisément la composition de vos cosmétiques. Cependant, il n’est pas toujours facile de déchiffrer une liste INCI, mélange de latin, d’anglais, d’abréviations…

Le premier réflexe que vous devez avoir est de distinguer la langue utilisée. D’une manière générale, un nom en latin se rapporte aux extraits végétaux, à un ingrédient naturel n’ayant pas subi de transformation. Un nom latin suivi de « seed oil » correspond à une huile végétale et un nom latin suivi de « water » à une eau florale. A l’inverse, un nom en anglais désigne une substance transformée chimiquement. Attention, il existe des exceptions ! Par exemple, le terme « paraffinum liquidum » n’a rien à voir avec un ingrédient naturel car il désigne l’huile de paraffine, issue de la pétrochimie et souvent utilisée dans les crèmes visage.

Si vous faites du shopping en ligne, ce site vous permettra de vérifier facilement si l’ingrédient est bon ou non : laveritesurlescosmetiques.com/recherche-inci.

Deuxième conseil pour établir le profil d’un produit de beauté : regarder la longueur de la liste INCI. C’est la simplicité de la composition du cosmétique qui compte ! La plupart du temps, la liste d’ingrédients d’un cosmétique bourré de conservateurs chimiques est longue comme le bras. A l’inverse, une liste INCI courte se réfère à une formulation simple, facilite l’identification des ingrédients et réduit la présence de substances toxiques.

Pour connaitre les principaux ingrédients dangereux à éviter et voir comment nous sélectionnons les produits, nous vous invitons de découvrir la section relative à nos critères de sélection.

Qu’est-ce que la certification Ecocert ?

Ecocert est l’un des principaux organismes français certificateurs de cosmétiques bio. Tous les produits qu’il certifie répondent donc à son cahier des charges (qui peut être différent d’un organisme à un autre). Chez Ecocert, le label bio est attribué aux cosmétiques qui possèdent :

      95 % minimum d’ingrédients d’origine naturelle sur le total du produit ;

      95 % minimum d’ingrédients bio sur l’ensemble des végétaux ;

      10 % minimum d’ingrédients bio sur le total du produit.

Retrouvez toutes les informations sur la certification Ecocert sur www.ecocert.com

Qu’est-ce que le label Cosmebio ?

Créée en 2002, Cosmebio est la plus importante association professionnelle française de cosmétiques écologiques et biologiques avec plus de 9200 produits labellisés. Elle regroupe environ 500 marques engagées dans la cosmétique bio. De nombreuses marques présentées sur notre site sont certifiées par Cosmebio comme Aluna ou Maison Laget.

Les critères du label Cosmebio permettent d’éviter l’utilisation d’ingrédients polémiques comme les silicones, le phénoxyéthanol, les parabens… Il existe aujourd’hui 3 niveaux de certification Cosmebio : « Cosmétique Bio – Charte Cosmebio », « Cosmétique NAT - Cosmos Natural » et « Cosmétique Bio – Cosmos Organic ».

Retrouvez toutes les informations sur la certification Cosmebio sur www.cosmebio.org

Les différents labels cosmétiques bio

Ecocert n’est pas le seul organisme certificateur de cosmétiques bio en France. Nature & Progrès, Natrue ou encore BDIH délivrent également un label bio selon leur propre cahier des charges.

Nature & Progrès, par exemple, est certainement l’un des plus exigeants en terme d’ingrédients mais aussi de fabrication écologique et éthique. Tous les ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique et les tests sur animaux, que ce soit les matières premières ou les produits finis, sont interdits. Le label Natrue, quant à lui, certifie plus de 6000 produits dont ceux des marques Ben & Anna et Beauty Garden. Il exclut toute une série de composants indésirables : parfums et colorants synthétiques, silicone, OGM…

Comment bien conserver vos cosmétiques bio ?

Contrairement aux cosmétiques conventionnels, les cosmétiques bio ne contiennent pas de conservateurs de synthèse comme les parabens. Leur mission est d’empêcher le développement de bactéries et de champignons dans les produits cosmétiques. Sur 59 conservateurs autorisés par le Règlement Cosmétique général, seulement 5 sont autorisés en cosmétique bio. Mais, à défaut de se conserver moins longtemps que les cosmétiques classiques, les cosmétiques bio sont bien moins nocifs pour la peau et la santé. Leur durée de conservation après ouverture (PAO) est obligatoirement indiquée sur l’emballage (de 6 à 12 mois le plus souvent). Mais il est toutefois possible de prolonger la durée de vie de vos cosmétiques bio grâce à quelques gestes simples :

      évitez de conserver vos produits neufs dans la salle de bain car les formules sont sensibles à la chaleur et à la lumière. Stockez-les plutôt dans une pièce sèche, sombre et tempérée ;

      pour les cosmétiques déjà entamés, l’idéal est de les conserver au réfrigérateur. En plus de limiter la prolifération de bactéries et champignons, les cosmétiques n’en seront que plus efficaces et toniques !

      enfin, soyez le plus hygiénique possible au moment d’utiliser votre cosmétique. Par exemple, au lieu de plonger votre doigt dans votre crème hydratante bio, utilisez plutôt une petite spatule ou une cuillère à café. Cela évitera d’y déposer des bactéries qui réduiront la durée de vie de votre cosmétique bio.

Qu’est-ce que la cosmétique Vegan ?

A côté des cosmétiques bio se développe également une autre tendance : la cosmétique Vegan. Elle consiste à choisir des cosmétiques sans aucune matière animale. Ainsi, un produit vegan ne peut pas contenir de collagène animal, de kératine, de cire d’abeille ou encore de lait d’ânesse. La cosmétique Vegan proscrit toute matière animale, quelle qu’elle soit. Bien entendu, les cosmétiques Vegan sont aussi non testés sur les animaux. Il existe différents labels vous permettant de les distinguer comme le label cruelty free and vegan de la PETA ou le Leaping Bunny du HCS. Certaines marques de notre boutique sont certifiées Vegan comme Clémence & Vivien ou Lima.

Qu’est-ce que le Zéro déchet ?

Le Zéro Déchet est un mouvement assez récent consistant à réduire notre quantité de déchets et donc notre impact sur l’environnement. Cette pratique se transpose aussi bien en cuisine, qu’au bureau ou en cosmétique. En effet, la salle de bain est responsable d’une grande quantité de déchets et de gaspillage. Certaines marques de cosmétiques vous aident à réduire votre impact en proposant leurs produits dans des emballages biodégradables ou réutilisables, en formulant des cosmétiques solides… L’association Slow Cosmétique, qui milite pour une cosmétique plus écologique et honnête, récompense ces marques à travers l’attribution d’une mention. Des marques comme Clémence & Vivien ou Savon Stories portent fièrement la mention Slow Cosmétique.